Il était une fois, des rayures

DSC_0431_20160501_12022

English version following

Il était une fois, une Poulette qui s’était jurée de ne jamais coudre de tissu rayé, par appréhension de la corvée que ce serait d’aligner les rayures. Cette même Poulette tomba plus tard sous le charme d’un jersey à rayures aux couleurs bonbon, et elle succomba à la tentation.

Avec un seul mètre de ce tissu, elle entreprit d’abord de coudre une première robe, pour Grande Cocotte, en combinaison avec un jegging noir qui traînait dans ses bacs. Le résultat fut magnifique et la corvée de rayures, pas mal moins éprouvante qu’anticipée. N’étant pas en reste, la Poulette décida d’utiliser son tissu jusqu’au bout afin de coudre une deuxième robe, pour Petit Poussin celle-là. Il en résulta une autre robe sublime, dont l’agencement des rayures fut encore une fois presque parfait. Morale de l’histoire: il ne faut jamais craindre les rayures, surtout quand elles ont un goût sucré d’arc-en-ciel.

Voici donc Grande Cocotte, dans sa robe Nivalis de Sofilantjes* (taille 4, manches courtes, avec empiècements), et Petit Poussin, dans sa robe Solis de Sofilantjes* (taille 2, jupe à plis).

Nivalis est une robe simple, décontractée, au corps ajusté et à la jupe évasée. Elle peut être faite en longueur robe ou tunique, avec ou sans empiècement devant et derrière et avec différentes longueurs de manches. Il est aussi possible d’y ajouter un large col ou un capuchon. C’est donc un patron très versatile, que je prévois déjà intégrer à la garde-robe d’automne de Grande Cocotte. Pour ma grande qui saute et court sans arrêt, j’ai agencé cette robe avec un legging court en jegging noir (encore une fois le patron gratuit Leggin’s de Love Notions*).

Solis est quand à elle une robe un peu plus sophistiquée, avec des bretelles qui forment un faux bain-de-soleil. Elle peut être faite avec une jupe circulaire ou à plis. Le patron inclus des poches aux coutures de côté de la jupe. C’est une robe assez facile à coudre, avec de jolis détails. Voyez d’ailleurs la version tunique que mon amie Marie-Claude a créé pour sa fille, magnifique!

Sources des tissus:

Ce billet contient des liens affiliés qui me rapportent une commission si vous effectuez un achat sur les sites liés. Ils sont identifiés par un astérisque (*).


Once upon a time… a story about stripes

Once upon a time, lived a Mommy Hen who swore she would never sew striped fabrics, because she was considering the stripes matching chore with apprehension. This same Mommy Hen fell later in love with a striped jersey with sugar sweet colors; the temptation was too strong.

With only a meter of this fabric, she sewed a first dress for Chicken Little, combined with a black jegging scrap found in her storage boxes. The result was gorgeous and the stripes chore, a lot less difficult than anticipated. Mommy Hen then decided to use her fabric to the last bit, and she sewed another dress, this on for Hatchling. The result was another sublime dress with almost perfectly matching stripes, again. She learned to never fear stripes again, especially when they have a rainbow sweet taste.

So, here is Chicken Little, in her Sofilantjes Nivalis dress* (size 4, short sleeves, with color blocks), and Hatchling, in her Sofilantjes Solis dress* (size 2, pleated skirt).

Nivalis is a simple relaxed dress, with a fitted bodice and a flared skirt. It can be done in dress or tunic length, with or without color blocks, and with different sleeves length. A large cowl or a hoodie can also be added. It therefore is a very versatile pattern that I want to sew again for Chicken Little’s fall wardrobe. Because my daughter is always running and skipping, I paired this dress with a short black jegging legging (the free Love Notions Leggin’s* again).

On the other hand, Solis is a more sophisticated dress, with a faux halter-top bodice. It can be done with a circle skirt or a pleated skirt. The pattern also includes inseam pockets in the skirt. It’s an easy to sew dress, with lovely details. See also the tunic version my friend Marie-Claude created for her daughter, gorgeous!

This blog post contains affiliate links, marked by an asterisk (*). When you make a purchase after clicking one of those links, I receive a commission.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s