De lawn et de chambray

Quand j’ai commencé à coudre, je ne croyais pas que j’aimerais autant cette activité. Je m’imaginais encore moins vivre des coups de foudre pour certains tissus. Certaines personnes croient pouvoir vivre d’amour et d’eau fraîche. Pour ma part, en tant que couturière, je pourrais vivre de lawn et de chambray.

DSC_0081_20160303_11557

Le lawn et le chambray sont deux tissages, généralement de coton. Le lawn est doux, souple, léger et a un joli drapé. C’est un tissu fin, très approprié pour des blouses fluides et légères, parfaites pour l’été. Le chambray est plus brut, plus épais, mais tout aussi doux. D’ailleurs, il gagne en douceur et en souplesse à force d’être porté et lavé. Le chambray, de par sa construction à partir de deux fils irréguliers teints de couleurs différentes, possède un aspect qui me semble mystérieux. La couleur n’est pas parfaitement uniforme, on dirait parfois presque que le tissu est luisant. Le chambray est génial pour des jupes, des blouses plus structurées ou même des shorts.

DSC_0077_20160303_11553Pour la garde-robe d’été de Grande Cocotte, j’ai donc puisé dans mes réserves de tissus pour lui concocter un ensemble mariant ces deux tissus chers à mon coeur. Non sans d’abord m’assurer que je pourrais faire ma propre blouse dans mon magnifique chambray prune, j’y ai taillé une petite jupe toute simple (patron gratuit Little Ruffle Skirt de Sew Can She, dans le 3/4).  Je n’ai pas fait le short inclus dans le patron, choisissant plutôt de coudre un autre legging court (patron gratuit Leggin’s de Love Notions*, dans le 4T, raccourci) en jersey de coton noir. Pour compléter l’ensemble, j’ai cousu une petite blouse à volants (patron gratuit Flutter Sleeve Dress and Top de It’s Always Autumn, 4T) avec un lawn fleuri qui m’était d’abord destiné. L’ensemble est tout simplement adorable, et il fait juste bien à ma belle grande fille. Elle l’a tellement aimé qu’elle a voulu le porter dès le lendemain pour aller à la garderie. Maman s’en est trouvée très flattée.

Source des tissus:

Cet article contient des liens affiliés qui me rapportent une commission si vous effectuez un achat sur les sites liés. Ils sont identifiés par un astérisque (*).

Publicités

Collection tout-aller, 2e partie

Tel que promis il y a quelques jours, il est maintenant temps de vous présenter la deuxième partie de la garde-robe d’automne de Grande Cocotte (voir la 1re partie). Toujours dans l’idée d’avoir assez de vêtements pour plus ou moins aux 10 jours, j’ai conçu 3 robes, 2 jupes, 1 short et 4 survêtements (2 cardigans et 2 chandails) pour la collection tout-aller.

Les robes

  1. Pristine Swing Dress de Blank Slate, un modèle coup de coeur que j’avais hâte d’intégrer dans la garde-robe de mes filles. Cette robe sera confectionnée en jersey rose pâle (chez L’oiseau), avec des accents de popeline de coton Wicky Pikes Candy (aussi chez L’oiseau). Je prévois la faire à manches 3/4, mais je peux encore changer d’idée.
  2. Nivalis de Sofilantjes*, version avec col et manches longues. Le corps de la robe sera en jersey rose (chez Black Rabbit), les manches seront en jersey rayé rouge et rose (chez L’oiseau) et le col sera en jersey Lizzy! Pink (chez L’oiseau). Au départ, j’avais d’autres plans pour cet agencement de tissus, mais j’ai finalement opté pour un patron plus simple d’exécution (économie de temps) et nécessitant moins de tissu (économie d’argent).
  3. Ava de Bubby and Me, en coton Lottie Da Butterfly Dot, de teinte violette (chez Fabric Spot). Je tenais absolument à intégrer une robe chemisier dans la garde-robe de Grande Cocotte. C’est un look que j’adore. Je vais tester ce patron pour la garde-robe d’été que je suis en train de confectionner. Je crois bien que je la ferai avec les manches courtes, malgré qu’elle soit destinée à être portée durant l’automne et l’hiver.

Les jupes

  1. Jupe jeans, hackée du patron Small Fry Skinny Jeans de Titchy Threads (en principe). Depuis un moment que je suis à la recherche d’un patron de jupe en denim pour fille, et je n’ai toujours rien trouvé. Je devrais donc mettre en application le tutoriel de Closet Case Files, sur comment transformer le Ginger Jeans en jupe. Mon premier test a été fait (à venir sur le blogue), et j’ai dû le modifier pour que la jupe soit portable. Je vais donc continuer à penser à ça, à moins que je trouve un patron tout fait entre-temps. À tout le moins, je ne me ruinerai pas avec cette jupe, puisque je prévois la tailler dans une jupe en denim que j’ai très peu portée.
  2. Jolie Skirt* de Filles à maman* (dans le magazine One Thimble 10*), le patron parfait pour une jupe toute simple en chambray prune (chez Hawthorne Threads). Je voue un amour indéfectible pour le chambray (à venir sur le blogue!), un tissage de coton dont j’aime l’aspect irrégulier de la couleur.

Le short

La collection tout-aller inclura un seul et unique short, à porter avec des collants, bien sûr. Ce sera vraisemblablement le Bubble Shorts de Peek-a-Boo*, avec une méthode de construction révisée, en lin brun espresso (chez Fabric Spot). Une autre option serait de refaire un short à revers à partir du Classic Chinos de Peek-a-Boo*, comme je l’ai fait en denim pour la garde-robe d’été.

Les cardigans

  1. Scarf Neck Cardigan de Swoon*, en tricot brun chocolat. Je me suis cousu un cardigan avec ce même patron (en version pour femme, bien sûr), dans le même tissu. Puisque j’aime beaucoup cette combinaison, je désire en coudre une version miniature pour ma fille, d’autant plus que le patron est gratuit et qu’il me reste du tricot en quantité suffisante (enfin, je crois…).
  2. Emmalyn’s Cardigan de Create Kids Couture, en jersey rose pâle (chez L’oiseau) avec les bandes en côtelé écru (chez L’oiseau).

Les chandails

  1. Hawthorn Zip-Up Sweatshirt de Titchy Threads, en interlock raisin (chez L’oiseau). Les poignets seront en côtelé raisin (chez L’oiseau) alors que les parementures et les poches seront en jersey lilas (chez Tania Textiles). Je cherchais un patron de chandail sans capuchon qui ne serait pas trop ample pour ma grande échalote. Je crois que ce patron fera juste bien. Je pense d’ailleurs en coudre un autre pour la collection sport.
  2. Zander’s Hoodie de Everything your Mama Made and More*, un patron que je possède depuis déjà un moment, dont j’adore la fermeture éclair en angle. Je le ferai en french terry fuchsia (chez L’oiseau). La doublure de la veste sera en jersey rayé rouge et rose, alors que l’intérieur du capuchon sera en jersey Lizzy! Pink (les deux chez L’oiseau), avec les bandes en côtelé rayé rouge et rose (toujours chez L’oiseau).

Cet article contient des liens affiliés qui me rapportent une commission si vous effectuez un achat sur les sites liés. Ils sont identifiés par un astérisque (*).

Changement de plans

Puisqu’il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée, j’ai (encore!) apporté des modifications à la collection tout-aller de la garde-robe d’automne de Grande Cocotte. En fait, les plans ont changé pour deux leggings, dont j’ai décidé d’inverser deux tissus, afin de créer de meilleurs ensembles. Voici donc ces deux leggings, dans leur version revue et corrigée.

Collection tout-aller, 1re partie

Il est maintenant temps de vous dévoiler mes plans pour la garde-robe d’automne de Grande Cocotte. Tel que mentionné dans un article précédent, la collection tout-aller sera composée d’un total de 28 morceaux, sans compter les sous-vêtements.DSC_0700_20160106_11381

La collection tout-aller est inspirée d’un velours côtelé fin brun à imprimé fleuri coloré. La palette de cette collection tournera autour des roses, des violets, du rouge et du orangé, les neutres étant le brun, le beige, le crème et le denim indigo.

Les pantalons

J’ai prévu de coudre 5 pantalons pour Grande Cocotte, en utilisant 3 patrons différents:

  1. Twisted Trousers de Tichy Threads, en velours côtelé fleuri, avec bande de taille en côtelé rayé rouge et fuschia (chez L’oiseau). Pour cette première version, je n’utiliserai pas de passepoil, ni de cordon à la taille. Il me reste à déterminer si je doublerai ce pantalon ou pas, étant donné que mon tissu est tout de même assez léger.
  2. Un autre TT de TT, celui-là en sergé beige sable (chez Fabricville). Il sera avec une bande de taille en jersey lilas (chez Tania Textiles), du passepoil violet et un cordon à la taille. Je ne pense pas doubler le pantalon en sergé, puisque ce tissu est habituellement assez épais.
  3. Small Fry Skinny Jeans de Titchy Threads, en denim extensible indigo foncé. Ayant récupéré le linge de maternité que j’avais prêté à ma belle-soeur, je prévois utiliser un jeans presque neuf pour faire ce premier pantalon. Ce sera un jeans traditionnel, avec poche à monnaie, rivets et braguette complète.
  4. Un autre SFSJ, cette fois en denim extensible rose vif. Je m’attends à pouvoir me procurer le tissu pour ce jeans lorsque Fabricville sortira ses collections pour le printemps. Pour ce pantalon, je vais faire les poches plaquées devant, et je tenterai peut-être des surpiqûres de fantaisie.
  5. Kudzu Cargo Pants de Willow&Co, en sergé ou en satinette extensible brun chocolat (à trouver!). Je cherchais un pantalon cargo qui se prêterait bien à un style plus féminin et j’ai vraiment eu un coup de coeur pour ce patron, ajusté, avec des coutures aux genoux, des poches sur les cuisses et une bande de taille en tricot (probablement un côtelé crème, chez L’oiseau).

Les leggings

Les leggings font partie intégrante de la garde-robe de toute jeune fille. Ils sont versatiles et peuvent être portés comme des collants avec robe ou jupe, ou sous une tunique. Il y aura 4 leggings dans la garde-robe d’automne.

  1. Leggin’s de Love Notions*, en jersey lilas (chez Tania Textiles), à bande de taille yoga.
  2. Leggin’s, en interlock Monaluna du motif Meadows Pinwheel (chez Fabric Spot), dans les teintes de rose et d’orange. Étant donné que l’interlock manque un peu de résilience, je ferai pour celui-là une taille à élastique.
  3. Dressage Leggings de Jennuine Design*, en jerseys unis taupe et violet (chez Black Rabbit). J’aime beaucoup comment ce patron permet de combiner deux tissus, et aussi l’absence de couture à la fourche.
  4. Dressage Leggings, avec un jersey rose uni (chez Black Rabbit) et un autre jersey rayé rose et rouge (chez L’oiseau).

Dans le prochain article, je vous présenterai les robes, jupes, shorts et survêtements de la collection tout-aller. À bientôt!

Cet article contient des liens affiliés qui me rapportent une commission si vous effectuez un achat sur les sites liés. Ils sont identifiés par un astérisque (*).

Dans les petits pots…

Un peu tannée de payer les yeux de la tête pour une crème de change naturelle et compatible avec les couches lavables, je me suis lancée dans la concoction de ma propre recette. Maintenant qu’elle est au point, testée et approuvée (merci Marie-Claude!), je la partage.

creme_a_fesses0

Crème à fesses maison

Ingrédients

  • creme_a_fesses115 mL (1 c. à table) de cire d’abeille en granules
  • 15 mL (1 c. à table) de beurre de cacao
  • 60 mL (¼ tasse) d’huile de coco
  • 45 mL (3 c. à table) de beurre de karité
  • 30 mL (2 c. à table) de macérat de calendula
  • 10 gouttes d’huile essentielle de romarin ou d’arbre à thé
  • 15 mL (1 c. à table) d’argile blanche

Préparation

  1. Préparer un bain-marie en plaçant une tasse à mesurer en verre dans une casserole et en versant de l’eau à mi-hauteur. Pour stabiliser la tasse à mesurer, je place un linge plié dans le fond de la casserole, sous la tasse à mesurer.
  2. Chauffer sur la cuisinière à feu moyen doux. L’eau doit à peine frémir.
  3. Mettre les granules de cire d’abeille dans la tasse à mesurer et laisser fondre en remuant de temps en temps.
  4. Lorsque la cire est complètement fondue, ajouter, dans l’ordre, le beurre de cacao, l’huile de coco et le beurre de karité, en attendant que tout soit bien fondu avant d’ajouter un nouvel ingrédient.
  5. Hors du feu, incorporer le macérat de calendula et l’huile essentielle choisie.
  6. Incorporer, en brassant vigoureusement, l’argile blanche. Il est recommandé de ne pas mettre en contact l’argile blanche avec du métal. Je recommande d’utiliser un fouet en silicone.
  7. Tout brassant le mélange, pour éviter que l’argile ne se dépose tout au fond de la tasse à mesurer, verser la crème dans des pots de verre pouvant être munis d’un couvercle de plastique.
  8. Sans couvrir, placer les pots de crème au réfrigérateur afin de refroidir rapidement.
  9. Si la crème est lisse une fois refroidie, c’est qu’elle est réussie. Elle se conserve à température de la pièce, à l’abri du soleil direct, je dirais jusqu’à 6 mois.

 

Une par jour

Il y a déjà longtemps, me voyant coudre une tonne de couches pour sa petite sœur, Grande Cocotte m’a demandé de lui coudre des petites culottes. Je lui ai dit que je le ferais. J’ai essayé de lui en coudre sans succès pour son 4e anniversaire. Puis j’ai procrastiné. Je me reprends cette année avec un nouveau patron et la complète maîtrise de la couture des tricots extensibles à la surjeteuse (rien de moins!). Ce soir, pour souligner son 5e anniversaire, Grande Cocotte recevra donc enfin ses bobettes tant attendues.

DSC_0089_20160303_11565

À partir de mes retailles de tissu et de t-shirts à recycler, je lui ai assemblé pas moins de 7 petites culottes. J’aurais pu en faire plus encore, mais je me suis dit que je lui en ferais d’autres avec sa garde-robe d’automne. De toute façon, une fille, ça n’a jamais assez de sous-vêtements! Pour coudre ces beautés, j’ai utilisé le patron Kid’s Scrundlewear de Stitch Upon a Time, en taille 3. Puisque ma fille est mince, mais grande, j’ai réduit légèrement la valeur de couture pour assembler la bande afin d’avoir une taille un peu plus haute. J’ai trop hâte qu’elle ouvre son cadeau!

Provenance des tissus: Tania Textiles, L’oiseau Fabrics, Funky Monkey Fabrics, Spoonflower, Miss Maïka Fabrics and More, Hawthorne ThreadsSimplififabric, t-shirts recyclés.

Une couture rapide pour Grande Cocotte

2016-02-26 12.40.40Je poursuis sur ma lancée de confection de la garde-robe d’été de ma Grande Cocotte. Cette fois-ci, ce fut une couture extrêmement rapide et à petit prix. En plus des patrons gratuits, que demander de plus?

Pour cet ensemble, j’ai choisi de confectionner la robe Zozo de Blaverry dans un jersey de coton corail. J’ai confectionné Zozo en taille 3, puisque Grande Cocotte est plutôt mince. La robe me semble donc un peu courte. C’est pourquoi elle sera accompagnée d’un Leggin’s de Love Notions* (4T raccourci), fait d’un jersey de coton blanc. Je me suis procurée les tissus à 7,99$/m chez Tania Textiles. Les deux vêtements ont été taillés dans l’équivalent d’un mètre de tissu. Même le gros W ne peut battre ça!

Cet article contient des liens affiliés qui me rapportent une commission si vous effectuez un achat sur les sites liés. Ils sont identifiés par un astérisque (*).