La création d’un costume de Fraisinette

IMG_1292_20141020_6289Pour l’Halloween, cette année, j’ai confectionné les costumes de mes deux filles. Puisqu’elle est accro à l’émission diffusée sur Disney Junior, j’ai choisi de faire pour Grande Cocotte un costume de Fraisinette. Après une petite recherche sur Pinterest, je suis tombée sur un billet de blogue qui m’a grandement inspirée dans la fabrication de ce costume. Voici donc comment je m’y suis prise.

Pour la robe

Matériel:

Pour fabriquer la robe, j’ai utilisé un t-shirt blanc de coton pour le corps et du coton imprimé pour la jupe. J’ai d’abord déterminé à quelle hauteur je voulais que la couture de la robe arrive sur Grande Cocotte, puis j’ai coupé le t-shirt ½ » plus long. J’ai ensuite tracé le dessin qui se trouve sur le devant de la robe de Fraisinette à l’aide d’un crayon à tissu, puis je l’ai peint avec de la peinture à tissu et un pinceau. Après 24 heures, j’ai suivi les instructions du fabricant pour fixer la peinture à l’aide d’un fer à repasser.

Pour « renforcer » le tissu où j’allais coudre la jupe, j’ai appliqué une bande d’entoilage léger thermo collant d’environ 1½ » de large sur tout le pourtour du t-shirt. Ceci évite que le tissu s’étire sous le poids de la jupe.

La jupe est formée de deux morceaux de coton imprimé de 18″ x 28″ que j’ai joint à l’aide de coutures françaises par les côtés les plus étroits, afin de former un tube. J’ai ensuite fait une couture avec un point long et lâche, sans arrêter ma couture à chaque extrémité, le long du haut de la jupe. Ce fil m’a permis de créer le plissé de la jupe en le tirant délicatement. Auparavant, j’ai pris soin de marquer les faces de la jupe et du t-shirt à chaque quart de leur largeur. Ces marques m’ont servi de points de repère lorsqu’est venu le temps de fixer la jupe au t-shirt afin que le tissu soit réparti uniformément tout le tour de la robe.

Vient ensuite l’étape la plus délicate, soit celle de coudre la jupe au t-shirt. À l’aide des marques faites préalablement, j’ai épinglée la jupe au t-shirt et j’ai plissé le tissu. Pour ce faire, il faut tourner la jupe à l’envers, mais pas le t-shirt (j’ai fait l’erreur…). Une fois le plissé à mon goût, j’ai cousu la jupe au t-shirt en utilisant un point droit, et j’ai fini la couture avec un zig zag.

La dernière étape consistait à faire le ourlet au bas de la robe. Après avoir fait essayer la robe à Grande Cocotte, j’ai pu déterminer la longueur désirée et j’ai coupé en ajoutant ½ » pour l’ourlet. À l’aide du fer à repasser, j’ai plié deux fois le bas de la jupe sur lui-même, puis j’ai cousu l’ourlet à la machine avec un fil de couleur coordonnée.

IMG_1282_20141020_6279

J’ai délibérément choisi de faire la robe plus grande pour que Grande Cocotte puisse la porter par-dessus des vêtements chauds lors de sa tournée de bonbons.

La casquette

Matériel:

  • une casquette de coton blanche (achetée chez Deserres)
  • peinture pour tissu Setacolor de Pébéo, en vert lumière (achetée chez Deserres)
  • peinture pour tissu Setacolor de Pébéo, en rose fluorescent (achetée chez Deserres)
  • crayon pour tissu Setaskrib de Pébéo, en rouge (acheté chez Deserres)
  • ruban à masquer
  • pinceau

Pour la casquette, j’ai d’abord peint la palette des deux côtés en vert. Puis, après avoir aposé du ruban à masquer au bas de la casquette, j’ai peint la casquette en rose. Lorsque la peinture a été bien sèche, j’ai enlevé le ruban à masquer et j’ai dessiner des graines de fraise rouges sur la casquette. Après 24 heures de séchage, j’ai fixé la peinture sur la casquette en plaçant cette dernière au four selon les instructions du fabricant de la peinture.

Le legging

Matériel:

  • un pyjama rayé vert lime et blanc
  • fil
  • matériel de couture

Fraisinette porte un collant rayé vert et blanc. Pour plus de commodité, je préférais que Grande Cocotte porte un legging ou un pantalon. J’ai été très heureuse de trouver dans ses tiroirs un pyjama ayant exactement les couleurs voulues. Cependant, le pantalon était pourvu de bandes de tissu bleu aux chevilles. J’ai donc coupé le pantalon pour enlever cette bande, et j’ai utilisé des morceaux du chandail pour allonger le pantalon.

Pour compléter le costume l’Halloween venue, il ne manquait plus que les taches de rousseur sur les joues. Je crois que Grande Cocotte était très fière de son costume fabriqué par maman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s